Comment réduire le gonflement après liposuccion ?

reduire-gonflement-apres-liposuccion
Le 16 août 2021

Le principal objectif de la liposuccion est d’éliminer définitivement l’excès de graisse et d’affiner la silhouette. Mais parmi les effets postopératoires qu’elle engendre, on note la présence d’œdèmes plus ou moins sévères. Comment donc réduire le gonflement après liposuccion ? Quelle est la meilleure façon de gérer cette phase inconfortable ?

Qu’est-ce que la liposuccion ?

La liposuccion, également appelée lipoaspiration, est une intervention chirurgicale qui consiste à aspirer l’excès de graisse à l’aide d’une canule qui est insérée dans le corps par une petite incision cachée dans un pli de peau. Le chirurgien aspire les tissus adipeux avec de fines canules qui sont insérées sous la peau par le biais de très fines incisions.

La liposuccion est utilisée pour traiter les zones du corps où les amas graisseux sont courants et difficiles à éliminer. Chez la femme, il est particulièrement efficace sur le ventre, les hanches, les sacoches, l’intérieur des cuisses et des genoux, les mollets, les chevilles ou le cou. Chez l’homme, il peut être une solution pour traiter les poignées d’amour, l’abdomen, la poitrine ou encore le double menton.

Qu’est-ce que l’œdème ?

L’œdème est la réponse naturelle de l’organisme contre les agressions extérieures. Il se manifeste par un gonflement du tissu interstitiel après une accumulation de liquide, généralement de l’eau. L’œdème peut affecter n’importe quelle partie du corps, mais le plus souvent il se produit sur les membres inférieurs, en particulier les jambes et les chevilles.

L’apparition d’œdèmes est inévitable après une liposuccion. C’est une zone chirurgicale bien connue qui est soignée après l’opération. Si les patients suivent strictement les instructions de leur chirurgien, il s’agit d’un effet secondaire léger et direct.

Pourquoi un œdème paraît-il après une liposuccion ?

La lipoaspiration est une intervention chirurgicale dans laquelle de fines canules sont insérées sous la peau pour éliminer l’excès de graisse. Ces canules provoquent un traumatisme temporaire du tissu, provoquant ainsi une grande quantité d’infiltration lymphatique. C’est ce qui conduit à un œdème, qu’on appelle aussi gonflement.

Combien de temps peut durer l’œdème ?

Le temps qu’il faut pour récupérer de la liposuccion dépend de la quantité de graisse éliminée. Plus important encore, vers le septième jour, l’œdème commence à s’égoutter et peut durer jusqu’à trois mois environ.

Cela explique pourquoi le résultat de la liposuccion ne peut être évalué avant au moins trois mois. Il faudra six mois pour que la peau se replie complètement sur les nouvelles courbes et s’adapte à la nouvelle silhouette.

Demandez une consultation rapide et gratuite !

Quelles sont les solutions pour réduire l’œdème (gonflement) après une liposuccion ?

L’œdème suivant une liposuccion peut-être parfaitement traité grâce aux méthodes éprouvées. Il s’agit entre autres :

Médicaments anti-inflammatoires

Votre chirurgien peut vous prescrire des anti-inflammatoires pour réduire l’œdème. La posologie et la durée du traitement varient d’un cas à l’autre.

Vêtements de compression

Vous devez porter des vêtements de compression élastique (culottes, corsages, bodys, ceintures, etc.) pendant trois semaines à un mois pour comprimer les tissus et réduire l’œdème post-opératoire de la pression exercée sur le corps. Invisible sous les vêtements, il se porte discrètement.

Votre objectif est d’améliorer les résultats obtenus avec la chirurgie tout en réduisant le risque d’effets secondaires tels que l’œdème. Vous devez le porter vous-même lorsque vous vous douchez pendant les deux premiers jours, puis vous pouvez l’enlever une heure par jour pour vous laver.

Comme les tissus seront compressés pendant plus d’un mois, il est conseillé de porter le slip que la nuit, et ce, pendant deux semaines après l’arrêt du vêtement de compression.

Il est important de choisir une taille appropriée pour obtenir le meilleur effet de compression. Vous devez être tendu, mais sans restreindre les mouvements ni restreindre la circulation sanguine. Choisissez des matières à la fois confortables, élastiques et légères. Il est conseillé de prendre vos mesures exactes afin de choisir le modèle qui correspond le mieux à votre morphologie.

Massage et drainage lymphatique

Le massage de la zone enflée par un physiothérapeute réduira l’œdème en encourageant l’écoulement du liquide lymphatique, permettant un temps de récupération plus court. Les chirurgiens conseillent généralement entre 4 à 10 séances. S’il est possible de commencer le traitement le troisième ou le quatrième jour suivant la liposuccion, les spécialistes affirment qu’il vaut mieux attendre un peu car la douleur peut encore être inconfortable.

La matière du massage peut être connue sous le nom de « palpation roulante », ce qui réduit le risque de « vagues » et d’irrégularités. Il peut également s’agir d’un drainage lymphatique, qui produit le même effet tout en améliorant le confort après la chirurgie esthétique en Turquie.

Après chaque massage, il est particulièrement utile de porter une gaine de compression ou une culotte tout au long du premier mois suivant la liposuccion.

Combien de temps après ma chirurgie dois-je revenir pour un contrôle postopératoire ?

Après une lipoaspiration, vous devez vous soumettre à un examen pour vous assurer que votre récupération se déroule dans les meilleures conditions. La consultation postopératoire est prévue un mois après la chirurgie.

Puis, après 3 mois, 6 mois et après un an, un contrôle est effectué pour apprécier le résultat esthétique final.